Lifestyle

Je suis un mouton, et alors ?

J’ai toujours eu les cheveux bouclés. Ma maman aime me dire que je suis née avec une seule bouclette sur le crâne. D’après ma famille, je tiens mes cheveux de mon père, pourtant je suis actuellement la seule de ma famille à être bouclée. Mes deux sœurs ont les cheveux lisses. Je les ai toujours enviées.219412_3925044719072_5488785_o

Rejet des boucles

Alors que les adultes  s’émerveillaient devant mes boucles et me complimentaient,  au collège mes pairs n’étaient pas tendres avec moi. Le surnom de “mouton” m’a poursuivi durant des années. Je détestais. On m’en a fait voir de toutes les couleurs. J’ai donc hais mes cheveux pendant très longtemps. Ma mère ne voulait pas que je me lisse les cheveux, comme la plupart des autres filles qui avaient le même type de cheveux que moi. Résultat, je ne prenais plus soin de mes boucles pour qu’à la longue, par chance, elles finissent par disparaître. C’est triste tout de même d’être réduite à vouloir à tout prix cacher ses bouclettes pour que les autres te laissent en paix.

En voie d’acceptation

C’est au lycée que ça a commencé à aller mieux. Les moqueries ont cessé. Peut-être avions-nous grandis ? J’ai tout coupé pour qu’ils reprennent vie et pour éviter la catastrophe : avoir des cheveux complètement abimés et des boucles inexistantes. Puis je les ai  laissés pousser car je ne voulais plus qu’on me compare à un mouton. Je commençais à assumer mais pas trop. C’était un complexe. J’ai fait une frange de côté mais que je lissais en permanence ! Je ne voulais pas de ces frisouilles rebelles devant le visage. Lorsque je les séchais j’avais tendance à tirer sur mes mèches pour les allonger. Parfois, je prenais même le fer à boucler pour redessiner totalement mes boucles. Je détestais le volume, alors je faisais tout pour que le dessus de mon crâne soit bien plat. Quand j’y repense je me dis que je les ai torturées trop longtemps !

Petit à petit je me suis dis que j’avais quand même une petite chance d’être “différente“.

Trouver sa coupe !

Franchement ça c’est le calvaire ! Je me suis toujours dis que les personnes à cheveux lisses avaient énormément de chance car ils pouvaient choisir toutes les coupes qu’ils désiraient. Moi, je me contente de couper les pointes pour les rafraichir, et de faire un dégradé. J’ai les cheveux fins donc ça leur donne de la texture. Malheureusement, il y a très peu de coiffeurs qui savent coiffer les cheveux bouclés, frisés. Ils me les coupent mouillés … erreur fatale. Pourquoi ? Parce qu’une boucle ça remonte donc je n’ai pas du tout la même longueur les cheveux secs et mouillés. Et lors du séchage ils finissent toujours par me les lisser et les reboucler – je ne vois plus l’intérêt de faire ça malgré que je l’ai fait pendant un temps. C’est donc comme ça que cette année, juste avant Noël, je me suis retrouvée avec horreur avec les cheveux ultra COURTS !!! Bon depuis ils ont poussé, et je les aime bien avec cette longueur.

DSC_4888

C’est de l’entretien

Je n’ai pas encore trouvé le shampoing miracle, donc si vous avez des conseils je suis preneuse. J’utilise au quotidien, et en alternance, les shampoings Big et Rehab de Lush. Ils font leurs job. Par contre, dans les deux cas je trouve qu’ils m’assèchent les cheveux. ce n’est pas forcément grave puisque je met toujours de l’après-shampoing. C’est même o-b-l-i-g-a-t-o-i-r-e sur cheveux bouclés ! Je lave mes cheveux seulement deux fois dans la semaine car ils ne graissent pas.

Je les peigne dans la douche puis je rerince en faisant remonter les boucles avec mes mains. Une fois sortie de la douche – je veux une baignoire, je les essore à l’aide d’une serviette mais doucement car on peut vite casser les boucles. Je sais que certaines filles enroulent leurs cheveux dans la serviette et les laisse sécher ainsi. Mais je préfère largement qu’ils sèchent à l’air libre. Une fois sec, il est hors de question de les peigner ! Je finis de sécher mes cheveux au diffuseur, la tête en bas et toujours avec le mouvement de bas en haut.

babyliss-diffuseur-babdf06e

Aujourd’hui, même si c’est encore dur d’accepter mes frisouilles, et que parfois j’ai envie que mes cheveux soient disciplinés, que je tilt toujours quand on m’apostrophe de “mouton”, je suis  tout de même fière d’être une bouclette. Après tout c’est ce qui me donne un certain “charme” – aha ça sonne faux ! Soyons fiers, fières de nos différences qui peuvent être des atouts. Les gens sont de toute façon jamais contents et seront toujours là pour critiquer ce que nous sommes. Aimons-nous !

 

DSC_4866

Des bisous

signature

22 commentaires

  • Marine

    Le collège est tjs une période difficile, les moqueries sont souvent de la partie … Tu étais un mouton et moi un chat … –” Au lycée, ça va mieux en général, et ouf ! Les anciens fantômes s’en vont petit à petit !
    Bref, j’aurais du mal à t’imaginer avec les cheveux lisses. Tes petites boucles te vont à merveille, et tu as raison c’est ce qu’il fait ton charme 🙂 Je me suis faite une permanente à la fac et j’avoue que l’entretien n’est vraiment pas facile. Comme toi, je les laissais sécher à l’air libre mais j’utilisais quand même une mousse pour que les boucles se dessinent en séchant 🙂 En tout cas, reste telle que tu es ma belle <3 <3

    • Curlymlleflaa

      Merci beaucoup pour ton gentil commentaire ! Le temps du collège est vraiment une période ingrate. Les enfants sont méchants. Et dès que tu es un peu “différent” tu es sujet de moqueries, voir pire. Heureusement qu’en grandissant on se rend compte de la chance qu’on a d’être tous unique

  • SONIA

    Enfin un article dans lequel je me retrouve… C’est bizarre car j’ai eu droit aux mêmes moqueries au collège… Pour ma part j’étais “Le caniche” #TristeJeunesse
    Aujourd’hui j’assume un peu plus et j’avoue que je les lisse de moins en moins. Je ne trouve pas de shampoing miracle malheureusement comme toi et j’alterne avec de l’huile de coco !
    Et oui, les coiffeurs ne savent pas nous coiffer… Bien pour ça que je n’ai pas mis les pieds là bas depuis plus d’un an (ce qui est assez déplorable d’en arriver là).
    Merci pour ce bel article 😊. Je me sens moins seule 😊

    • Curlymlleflaa

      Merci ! Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule également. C’est très dur comme remarques lorsqu’on est plus jeune. On veut rentrer dans un moule alors devrait être fière de notre tignasse. Les coiffeurs c’est une catastrophe, à croire qu’ils n’ont jamais vu ce type de cheveux, c’est dommage

  • amagicwonderfulworld

    Super article moi c’était le” cocker ” de la part mes “amies” et le mouton pour les autres.
    Moi aussi je voulait me lisse les cheveux heureusement ma mère ne m’a pas laissé faire. Et pendant l’été entre la 3eme et la seconde j’ai eu un déclique a cause ou grâce a un coiffeuse qui m’a coupé trop court ce qui a permis a mes boucle de revenir en force. Et aujourd’hui presque 2ans plus tard je les assume totalement et je n’ai plus du tout envie de les lissé. Les vidéo YouTube des fille avec de magnifique boucle mon beaucoup aidé aussi

    • Curlymlleflaa

      Oh super commentaire ! c’est très positif, je suis contente que tu assumes pleinement tes boucles ! Merci à ta maman d’avoir sauvé tes cheveux 😀 Tout comme toi je regarde des vidéos, notamment celle de Shera que j’adore !

  • admin7360

    Me revoilà ! J espère que ça va marcher cette fois ! Alors je disais que tu es superbe, tu ne devrais jamais complexer ! Toute façon on aime jamais ce que l on a et on veut toujours ce que l on a pas 😕 Si tu veux vraiment raidir il y a les défrisages de nos ça n abiment plus les cheveux et l entretien cest juste la racine comme une couleur. Mais je te dis pas de faire ça, cest vraiment si ça va pas. Moi j adore tes bouclettes ! C est ton charme, c est toi. C est super que tu t en rends compte maintenant. En tout cas super article 💕 De gros bisous 💕

  • Sarachou

    C’est rigolo j’ai l’impression de lire mon vécu ! Enfin le début n’est pas le même ! J’avais les cheveux lisses et j’ai eu le malheur de vouloir faire une permanente! et maintenant j’ai beaucoup trop de mal avec mes cheveux ! L’histoire du coiffeur m’a fait rire car c’est exactement ce qui m’est arrivé pour le nouvel an! J’avais bien précisé à la coiffeuse QU’UNE FOIS SEC, je voulais mes cheveux aux épaules et bien non je les avais ultra court ! Au final j’ai bien aimé mais sur le moment je me suis imaginée les raidir chaque jour car beaucoup trop court quand ils bouclent! Enfin bon, les boucles c’est pas facile à dompter mais on doit être fier de nos cheveux ! tu es sublime avec ma jolie Fla !

    • Curlymlleflaa

      Ohh merci pour ton commentaire ! 💜 ah mais les coiffeurs !!! Une catastrophe, ils comprennent rien aux boucles … ils coupent comme si on avait les cheveux raides. Le plus important c’est d’en prendre soin et de les aimer pour qu’on s’épanouisse mieux. Des bisous ma Sarah !💜

  • Marilyne

    Un très bel article comme quoi il n’est jamais trop tard pour aimer ses cheveux. Pour les shampoo sans silicones tu as la marques Activilong Hydra quelque chose (oups) qui est géniale pour dompter et donner du corp à la boucle.
    En plus, tes cheveux sont supers tu as raison de ne plus les torturer.
    Des bisous

    • Curlymlleflaa

      Merci beaucoup ! C’est vrai que je suis contente de les accepter enfin ! C’est important d’aimer ses cheveux tels qu’ils sont afin de s’accepter soi-même 🙂 Je ne connais pas du tout ce shampoing donc je suis ravie, merci !

  • Parenthèse Citron

    Tes cheveux sont magnifiques, j’adorerais avoir les mêmes, d’autant que je perds du volume avec les années… Je me suis fait une permanente à une époque et les gamins que j’encadrais m’avaient également affublé de ce surnom très sympa de « mouton », mais je me le suis coltiné moins longtemps que toi, j’avoue. En ce qui concerne l’entretien, pour mes cheveux j’utilise de l’huile de coco et ça a fait des miracles, je pense que pour un cheveu frisé qui peut avoir vite tendance à sécher, ça doit être top (l’huile de pépins de raisin de Caudalie aussi, d’ailleurs) ! 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :