Lifestyle

Vivre avec deux chats en appartement

Au mois de Janvier une nouvelle boule de poils est arrivée à la maison. Je vous présente Nopal !

Avant l’adoption du chaton

Il faut savoir qu’au départ nous n’avions pas du tout prévu d’adopter un autre chat. En tout cas pas tout de suite, pas cette année. Un chat avant d’être une machine à ronrons c’est un budget. Il faut en prendre en charge beaucoup de choses, que ce soit pour tous les jours mais aussi pour les imprévus. Ce n’est pas une décision à prendre à la légère car c’est un engagement sur le long terme ! – Je rabâche des choses qui sont logiques mais je pense que c’est important de le faire. En plus de cela nous avions déjà Onyx, un chat adulte, à la maison. Il avait ses marques, ses petites habitudes. Malgré tout nous n’avions pas beaucoup de doute sur sa sociabilité. Onyx a l’habitude de rencontrer d’autres animaux, des chats mais aussi des chiens. Il arrive qu’on aille chez nos parents respectifs, et tous les animaux se côtoient sous le même toit. Sauf que dans ce cas là il n’est pas chez lui. Il n’y a pas ses odeurs. A la maison c’est un autre chat, un inconnu qui débarque sur son territoire. Nous nous demandions quand même comment il allait réagir. Adopter un chaton est plus simple pour éviter les rivalités, surtout avec un mâle.

Jai toujours rêvé avoir un maine coon. C’est vraiment le chat dont j’avais le plus envie. J’aime tout chez eux, leur physique comme leur caractère. Ceux sont de gros chats poilus et pot-de-colle. Ils aiment être près de leurs maîtres. Ils font penser au Lynx, notamment grâce aux poils sur leurs oreilles. Ca me change énormément de Onyx car c’est un chat calme qui déteste être porté. Il aime les câlins  quand monsieur a décidé. Nopal c’est tout le contraire. Elle est très joueuse et réclame très souvent des papouilles. Un amour avec tout de même un petit caractère.

Nopal_7

Comment avons-nous trouvé Nopal ?

Pour la petite histoire, ceux sont mon beau-frère et sa copine qui nous ont fait craquer. Ils venaient tout juste d’adopter un chiot, leur bébé Nuts un berger australien croisé husky. Ca a commencé à nous trotter dans la tête. Pour se trouver des excuses on se disait “Onyx a bien envie d’un compagnon de jeu, non ?”, alors que les chats n’ont pas peur de la solitude. Quelques jours plus tard les recherches ont commencé. J’avais déjà pour habitude de regarder plusieurs site d’élevage de maine coon mais c’est sur le Bon coin, je l’avoue, que nous avons vu sa première photo. C’est la première fois que je voyais un coon dans ces couleurs. Après avoir bien lu la description, il s’est avéré que c’était une éleveuse professionnelle. Geoffray comme moi l’avons eu plusieurs fois au téléphone pour avoir des informations. Elle nous envoyait régulièrement des photos pour suivre sa croissance. Nopal était réservée une fois un acompte versé et nous avions hâte de l’avoir avec nous, enfin ! Le jour J, nous avons été accueillis chaleureusement. L’éleveuse avait une grande propriété avec un espace dédié aux chats, aussi grand que notre seul appartement ! Nous avons pu voir la famille de bébé Nopal en passant par le père jusqu’à la tante. Ensuite nous sommes descendus et là je n’ai jamais vu autant de papiers pour un chaton. Nous avons même constitué un dossier à la maison tant il y’avait de documents. Bref, tout était en règle, Nopal est un chat maine coon LOOF, testée contre les pathologies héréditaires. Nous sommes partis sereins, heureux avec la petite pour une toute nouvelle aventure. 

Nopal_11

La découverte de la maison et du maître de maison Onyx

J’avais lu qu’il valait mieux enfermer l’ancien dans la chambre, et laisser la nouvelle vagabonder dans le salon, pour qu’elle puisse faire ses marques. C’est donc ce que l’on a fait. Elle a vite compris qu’il y avait un autre habitant et qu’il n’était pas bien loin. Mais c’est vrai que j’ai vite ouvert à Onyx. N’ayant jamais eu d’agressivité envers le chat de ma maman – qui pourtant est une vraie râleuse, je lui ai fait confiance. Il s’est calé sous la table pour se contenter de l’observer d’un œil. Au départ Nopal ne l’a pas approché. Elle l’a même fuit, comme si elle avait un peu peur. Onyx ne l’a jamais cherché. A peine trois jours plus tard, ils jouaient ensemble comme s’ils avaient toujours vécu ensemble. Par contre on a vite remarqué qu’elle avait son petit caractère et qu’elle n’aimait pas qu’on ait le dessus sur elle. Nopal la rebelle ! Dès que Onyx se mettait sur elle, la plaquait sur le sol, elle râlait. Ca ne dégénère jamais car Onyx est clairement une crème. Dès qu’il l’entend pousser un miaulement il s’écarte. Aujourd’hui ils dorment à côté et se font pleins de bisous.

Onyx et Nopal_3

Conseil n°1 : Acheter une fontaine à eau.

Les coon sont des chats qui adorent boire au robinet. Ils jouent avec leurs pattes et éclaboussent partout. La notre a été trouvée sur le site Zooplus. On l’avait acheté pour Onyx au départ car il buvait très peu. Résultats, il avait tendance à faire des infections urinaires. Oui cela existe chez les chats. C’est plus fréquent chez les mâles. Si vous pensez que votre chat en fait un – il reste longtemps dans sa litière et peut même hurler, foncez chez le vétérinaire le plus vite possible ! Les deux chats ont adopté la fontaine à eau et ne boivent plus qu’avec ça.

Conseil n°2 : Prendre un arbre à chat géant.

Onyx avait déjà un arbre à chat imposant. Il a toujours adoré se prélasser dessus. Mais il commençait à se faire vieux. Il tanguait lorsqu’il sautait dessus. Les cordes étaient abîmées à force qu’il fasse ses griffes. On s’est donc dit qu’il était temps de changer. Geoffray a cherché un arbre qui puisse convenir à la masse imposante de ce chat.

Onyx et Nopal_1

Conseil n°3 : Disposer un peu partout des jouets.

On y avait pas forcément pensé mais on s’est vite rendu compte que Nopal était une véritable joueuse. Elle attaque tout, et ne s’arrête jamais. Donc pour éviter qu’elle ne mange les câbles ou autres objets dangereux, nous avons acheté plusieurs jouets qu’on a laissé un peu partout dans l’appartement. Ce qui nous fait beaucoup rire c’est de la voir courir comme une folle alors que Onyx l’observe étonné, perché sur son arbre à chat. Ils sont tellement différents c’est fou.

Nopal_9

Conseil n°4 : Séparer les gamelles

Onyx et Nopal ont chacun leur gamelle. Celle du plus vieux est en hauteur pour que la petite ne puisse pas venir lui piquer un peu de pâté. Nopal est une véritable goinfre. Elle n’hésite pas une seconde à pousser pour tout manger. Ils ont tout de même leur gamelle en commun où on leur met à volonté des croquettes. Les chats aiment venir manger tout au long de la journée.

Conseil n°5 : Ne pas oublier le brossage quotidien.

Nous avions demandé conseil à l’éleveuse pour ça. Onyx ayant les poils courts, on le brossait rarement. Pour le coon on nous préconisé de le faire deux fois par semaine. Nopal apprécie donc c’est parfait.

Conseil n°6 : Ne pas négliger l’ancien pour le nouveau

Oui c’est vraiment trop mignon un chaton. On a envie de faire pleins de câlins et de jouer sans arrêt avec lui. Mais l’ancien peut vite se sentir délaisser, voire menacé par le nouveau. J’ai donc maintenu toutes mes habitudes avec monsieur Onyx. Je le prend dans mes bras et le fait jouer. Je n’ai jamais eu de crise de jalousie de sa part puisque la cohabitation a été ultra rapide. J’ai conscience que nous avons eu beaucoup de chance. Merci Onyx ! Le plus important c’est que les chats reçoivent la même attention. Aucun ne doit être privilégié.

Onyx

Des photos et toujours plus de photos

Nopal_8

 

Onyx et Nopal

Nopal_5

Onyx et Nopal_2

Nopal

10 commentaires

    • Curlymlleflaa

      Bonjour, pour Nopal j’ai favorisé l’élevage car je rêvais d’avoir un Maine coon. Clairement je n’aurai jamais eu cette race en association, ou en refuge. Après Onyx nous vient d’une famille d’accueil, et nous ne regrettons pas nos choix.

  • Rosielita

    Coucou ma belle, oh j’adore regarder tes photos ils sont tellement ensemble. On dirait qu’ils prennent la pause pour une publicité haha. En tout cas tu as l’air d’être une super maman, tu prends beaucoup soin d’eux. Ils doivent manquer de rien avec vous ! ça doit être tellement bien d’avoir un nouveau bébé chat. J’en ai une de 10 ans assez sauvage donc je ne pense que ça soit possible. Puis comme tu dis, on le répétera jamais mais c’est un budget avoir un animal alors deux ! Des bisous, http://rosielita.fr/

    • Curlymlleflaa

      Oui c’est vrai qu’ils sont à l’aise devant la photo ! Je peux faire pleins de choses avec eux . C’est vrai que c’est plus compliqué d’intégrer un autre chat quand le premier est âgé. Ils aiment avoir leur petite vie pépère et un chaton ce n’est pas de tout repos.

  • Marie

    Chaton et encore chaton !!! Je suis amoureuse de tes boules de poils. Malheureusement, nous n’avons pas de boules de poils à Lyon. Mon chéri n’est pas trop pour avoir un animal en appartement … J’espère qu’il craquera un jour.
    Chez parents, nous avons eu jusqu’à quatre chats en même temps. Ils sont toujours tous arrivés tout seul à la maison, nous les avons recueillis et tout s’est heureusement toujours bien passé.

    Bisous Bisous

    • Curlymlleflaa

      Merci ma douce ! Ils sont tellement chou ensemble, je les aime tant ♥️ il faut y croire ! S’il aime les animaux et que tu ne lâches rien alors peut-être que ça se fera 😁 . C’est toujours une appréhension d’accueillir un nouveau chat

  • Estelle Heart

    Ils sont vraiment adorables… Tes photos d’eux sont superbes, j’ai envie de les câliner ! Merci pour ces conseils, pour a part un animal de compagnie ce n’est pas encore, mais un jour oui, c’est sur, alors en attendant je me renseigne sur toutes les choses à prévoir à penser, à savoir.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :